Elle ne veut pas que le père de son bébé soit présent à son accouchement, il appelle la police.

Alors qu’elle et son mari avaient traversé une période difficile pendant sa grossesse, une jeune maman a préféré que le père de son bébé n’assiste pas à son accouchement. Mécontent, ce dernier a décidé d’appeler les forces de l’ordre, accusant son ex-compagne de vouloir le priver de son enfant.

S’il y a bien une chose qui est claire au moment de l’accouchement, c’est que seule la personne qui accouche a le droit de choisir qui sera dans la salle de travail avec elle. Certaines veulent se faire accompagner de leur partenaire, d’autres de leur mère ou de leur soeur, d’autres préfèrent être en solo avec le personnel médical. Et personne n’a son mot à dire sur ce choix. Mais aux Etats-Unis, un jeune papa n’a pas du tout accepté la décision de la mère de son enfant, et a pris une décision pour le moins radicale.

ll appelle la police après son accouchement

Sur le forum américain Reddit, une jeune maman raconte sa situation. Il y a huit mois, elle a donné naissance à une petite fille, mais était séparée du papa au moment de son accouchement. « Pendant toute ma grossesse, le père de mon enfant a été particulièrement égoïste. Nous n’avons pas cessé de nous disputer, et j’ai décidé de ne pas le laisser assister à mon accouchement. Je ne me sentais pas en sécurité avec lui, d’autant que plusieurs personnes de ma famille sont mortes en accouchant.« 

Pas question pour elle d’être au contact de son ex dans une situation où elle se sentait si vulnérable. Après avoir accouché, elle a également tenu à avoir quelques heures pour se remettre de la naissance de son bébé. Et c’est là que le père de l’enfant a craqué. « Il a explosé et a appelé la police, affirmant que je l’empêchais de voir son enfant. » Heureusement, la police a pris le parti de la jeune maman après avoir entendu les deux versions de l’histoire. Toutefois, elle n’a pas pu obtenir d’ordonnance restrictive, faute de preuves.

La situation ne s’est pas arrangée

Huit mois plus tard, la situation est toujours compliquée entre la jeune femme et son ex, puisqu’elle affirme qu’il « déteste le prénom de sa fille« , et qu’il ne cesse de remettre en question ses décisions. Leur dernière dispute en date ? Il a autorisé des membres de sa famille à publier des photos de leur enfant sur les réseaux sociaux, alors que la maman n’était pas d’accord. Elle a donc fait retirer les clichés, et depuis, c’est toute la famille paternelle de sa fille qui s’en prend à elle. Une situation compliquée qui a beaucoup touché les internautes.