Sa belle-famille rêvait d’un garçon, sa réaction est hallucinante en apprenant que le bébé est une fille.

Une future maman attend une petite fille, nouvelle qui la réjouit. Le problème, c’est que son mari et sa belle-famille ne l’acceptent pas et sont dans le déni car ils voulaient absolument que le bébé soit un petit garçon.

Quand un bébé va bientôt arriver, certains couples et leur entourage espèrent que ce sera une fille, d’autres un garçon, et certains n’y accordent pas d’importance. Malheureusement pour une future maman, son mari et sa belle-famille ont une préférence marquée à l’extrême. Ils voulaient à tout prix que le bébé soit un garçon, sauf que c’est une fille. Leur réaction depuis qu’ils l’ont appris est tout simplement ahurissante et intolérable.

La famille espérait un garçon

La future maman témoigne sur Reddit de son histoire. Elle est enceinte de son premier enfant et, du côté de la belle-famille, c’est le premier petit-enfant à naître. Quand celle-ci lui a demandé si l’enfant pourrait porter le prénom du père de son mari, décédé d’un cancer, s’il s’agissait d’un garçon, elle a accepté. C’est à partir de là que les choses ont dérapé. La famille a décidé de tout faire pour que ce soit un garçon : prières, rituels étranges… En oubliant un fait très important : le sexe d’un bébé ne peut pas être choisi. « Je n’aimais pas cela mais j’ai accepté pour garder la paix », confie cette femme.

Le problème, c’est ça ne s’est pas arrêté là. Lors de sa dernière échographie en date, elle a appris qu’elle attendait une petite fille. « Mon mari a pleuré dans la voiture et a éteint son téléphone pour le cacher à sa famille, avant de finir par leur dire. Sa mère et les autres ont clairement exprimé leur frustration et leur déception, ce qui m’a embêtée car ma fille mérite d’être célébrée, mais ils m’ont ignorée pendant plus jours », se souvient-elle.

Comme si cela n’était pas assez difficile, sa belle-famille a décidé de faire référence au bébé comme si c’était un garçon. « Ils ont commencé à venir tout le temps et à faire référence à ma fille comme étant « mon fils », affirmant que les résultats de l’échographie étaient faux et prétendant qu’il s’agissait d’un garçon. J’ai eu plusieurs disputes avec eux car ils ont refusé d’arrêter, et mon mari s’est rangé de leur côté malgré le fait qu’il sache à quel point ils ont tort et sont déraisonnables », explique-t-elle.

La famille organise une baby-shower… Pour un garçon

La situation était telle qu’elle n’a pas parlé avec sa belle-famille « pendant un moment ». « Ma belle-sœur m’a appelée pour présenter des excuses et m’informer qu’elle m’avait organisé une baby shower. J’étais si excitée et contente. Mais quand je suis arrivée j’ai vu des ballons bleus, un gâteau bleu avec le nom de mon beau-père, tout comme sur les décorations. J’étais si perturbée que j’ai dû m’asseoir. Ma belle-sœur m’a expliqué qu’ils espéraient « toujours » que les résultats étaient faux et que ce soit un garçon. J’ai regardé mon mari et il était d’accord avec elle. J’ai perdu mon calme et je leur ai crié dessus en disant qu’ils étaient délirants et qu’ils devaient arrêter de traiter ma fille comme si elle n’était pas désirée et d’agir comme si elle n’existait pas en organisant une fête pour « leur petit-fils imaginaire ». Ma belle-mère s’est mise à pleurer, j’ai attrapé mon sac et je suis partie immédiatement », raconte cette femme enceinte.

« Ils ont commencé à crier et mon mari m’a suivie dehors en me disant que j’avais insulté sa famille et la mémoire de son père en agissant ainsi. Je lui ai dit de se réveiller et de voir à quel point le comportement de sa famille était insensé. Il a dit qu’ils avaient besoin de temps pour accepter que le bébé est une fille et pas un garçon comme ils le souhaitaient, et a insisté pour que je joue le jeu car « ils vont vite comprendre ». J’ai répondu que c’était hors de question et lui ai demandé de me ramener à la maison, il a dit « non » donc j’ai appelé un Uber et je suis partie. Il était furieux et m’a appelée quinze fois, puis m’a envoyé un SMS pour dire qu’il ne rentrerait pas à la maison tant que je n’aurais pas « ramené mes fesses » pour présenter mes excuses pour avoir gâché tout ce qu’ils avaient fait pour moi et dit qu’ils étaient mentalement instables. Je n’ai pas encore répondu mais il me met constamment la pression pour arranger les choses avec sa famille avant de discuter de quoi que ce soit d’autre », témoigne la jeune femme.

Sur le forum, les internautes sont inquiets pour cette future maman et sa fille. « A moins que vous ne vouliez que votre fille soit élevée par une bande de misogynes, j’envisagerais sérieusement de me sortir de là immédiatement », répond une personne. « Vous savez déjà comment votre fille va être traitée dans cette famille. Il est temps de regarder comment votre vie […] va être et ce que sera la vie de votre fille, et de prendre des décisions difficiles », abonde un.e deuxième membre de Reddit. Quelqu’un d’autre lui conseille de repenser sa relation avec son mari : « Ignorons votre belle-famille, elle délire… Mais un problème bien plus important est votre mari qui autorise cela. Il doit vous présenter des excuses et vous promettre qu’il va changer son comportement inadmissible et vous devez réfléchir à votre futur ».