Peux-t-on se colorer les cheveux pendants la grossesse et l’allaitement ?

La coloration est pour certaines d’entre nous, entrée complètement dans notre routine capillaire.

Que ce soit pour masquer des cheveux blancs, changer de tête ou juste apporter de la lumière, ce geste fait maintenant partie de nos habitudes beauté.

Enceinte ou pendant l’allaitement, nous prêtons une attention plus particulière à nos modes de vie, à ce que nous consommons pour être en bonne santé et prendre soin au mieux de notre bébé.

Nous prenons beaucoup de précautions pour ne pas l’exposer à des substances dangereuses et le principe de précaution s’applique alors dans de nombreuses circonstances.

Alors enceinte ou pendant l’allaitement, est-ce toujours possible de se colorer les cheveux? Quid de la présence de produits chimiques dans nos colorations? Cela représente-t-il un danger?

C’est ce que nous allons décrypter aujourd’hui.

Les colorations durant la grossesse et l’allaitement.

Même si les produits toxiques présents dans les cosmétiques ne sont pas censés pénétrer dans le corps. Même s’ils sont soumis à des règles et des tests stricts, on peut se demander si ces colorations chimiques sont appropriées pendant la grossesse et l’allaitement.

La plus grande prudence est à recommander, dans le doute et en l’absence d’études sérieuses sur le sujet.

Les produits présents dans les colorations tels que l’ammoniaque ou le formol, par exemple, peuvent pénétrer dans le corps par la voie du cuir chevelu et passer la barrière placentaire qui, on le sait, est très poreuse. On sait également qu’une trop forte exposition aux produits chimiques pourraient engendrer des retards de croissance ou des malformations in-utéro.

De plus, ces colorations peuvent être à l’origine de réactions allergiques. Les hormones et les changements dues à la grossesse et persistants en post-partum peuvent modifier notre sensibilité aux allergies. Ces colorations sont donc susceptibles de causer des réactions qui jusque là nous étaient inconnues.

Quelles alternatives recommander pour se colorer les cheveux pendant la grossesse et l’allaitement?

Par précaution, pour éviter tout risque, il est recommandé d’utiliser des produits qui ne contiennent que des ingrédients d’origine naturelle c’est à dire de l’eau et des extraits de plantes.

A l’inverse des colorations chimiques dont les composants entrent dans le cheveux, les colorations naturelles l’englobent, le tapissent.

Les colorations 100% végétales sont à privilégier. Il convient de rechercher pour ces produits qui ne contiennent aucune substance toxique, un label de certification tel que Cosmebio, Natrue ou encore BDIH. Ces labels sont vraiment le gage de la composition des produits.

Khadi
logona
K pour Karité

Cet article Peut-on se colorer les cheveux enceinte ou pendant l’allaitement? est apparu en premier sur Maman Vogue.